Gérardmer retombe dans ses travers

Jérôme Jan (au centre) et les Gérômois n’ont pas confirmé à Huningue leur victoire face à Strasbourg. Archive Philippe BRIQUELEUR

L’embellie de la semaine dernière n’aura été que de courte durée pour les volleyeurs géromois, décidément bien inconstants dans ce championnat.

Et pourtant, tout avait bien commencé contre le VBCR, comprenez Huningue. Précis au service, appliqués dans les constructions offensives, les Gérômois semblaient partis pour confirmer leur prestation contre Strasbourg et maintenaient une pression telle que les points défilaient. Les attaques arrivaient de tous les côtés pour l’AS Gérardmer qui remportait ce premier set 25-20, en faisant une vraie bonne entame de match.

Mais c’est récurrent cette saison, le collectif vosgien semble ne pas être capable de maintenir ce niveau de jeu, surtout quand l’adversaire ne lui rend pas coup pour coup. Le problème, c’est que ces mêmes adversaires n’en demandent pas tant, eux qui continuent leur bonhomme de chemin et déroulent leur jeu.

Plus de munitions en attaque, plus de lucidité dans les moments chauds, les Gérômois se sont retrouvés dès la deuxième manche comme la tête sous l’eau, incapables de terminer le moindre point. Set perdu et dynamique cassée, ils ont été spectateurs de la fin de match, malgré les changements du coach Bombarde.

Il est temps de trouver ce qui fera changer les Gérômois d’attitude dans l’adversité sinon la saison risque d’être longue.

Huningue – Gérardmer : 3-1

Les sets : 20-25, 25-14, 25-20, 25-17

Gérardmer. – Six de départ : Durain, Deiber, Mengel, Orzes, Remy, Adam ; libéro : Jan.
Sont entrés en jeu : Bergagnini, Didier, Maitre.