Gérardmer entre déception et espoir après la défaite face à Strasbourg

Pour le premier match de leur histoire en Nationale 3, les Géromois ont sèchement été battus sur le terrain de Strasbourg. Les armes à la main.

Les Gérômois ont connu une entrée en matière mi-figue, mi-raisin avec une défaite en trois sets sur le terrain de Strasbourg.

L’apprentissage commençait ce week-end pour Gérardmer en championnat de France contre Strasbourg. Les Vosgiens avaient à cœur de bien figurer à ce niveau de la compétition. C’est fait malgré la défaite sèche. Mais il faut lire entre les lignes ce résultat brut. En début de match, les Géromois prenaient rapidement de l’avance 1-6.

Mais sans s’affoler, les Alsaciens recollaient puis passaient devant pour ne plus lâcher le score malgré un Deiber des grands jours. Trop timide en réception, Gérardmer laissait le set filer. La seconde manche voyait les joueurs de Yann Bombarde prendre le large, grâce aux services de Durain et de Remy pour mener 11-16 puis 15-19. Un trou d’air, fatal à ce niveau, et les visiteurs voyaient leurs hôtes passer devant 21-19 puis 25-20.

Au temps mort, Le coach géromois remettait tout le monde en selle, l’entrée de Didier stabilisait la réception, le bloc et les défenses du collectif géromois faisaient la différence et Deiber finissait les points jusqu’à 19-24 ! Oui mais voilà, le dernier point ne voulait pas tomber côté Vosgien, en fin de set. La sentence allait tomber, Victoire des Strasbourgeois 28-26.

La défaite passée, il faudra surtout retenir que les Géromois sont crédibles dans ce championnat, et s’appuyer sur tout le positif pour continuer à progresser.

Prochain match dans 15 jours à domicile, ce sera contre Chalons.

Strasbourg – Gérardmer : 3-0

Les sets : 25-21, 25-20, 28-26.

GÉRARDMER.- Six de départ.- Durain, Orzes, Bonne, Deiber, Adam, Remy, Jan (libero). Sont entrés en jeu : Mengel, Didier

Article VosgesMatin